« Les actions mondiales ont subi un brusque retournement de tendances cette année, sur fonds de hausse des taux et d’inquiétude pour la croissance mondiale »… Lire la suite de l’article sur patrimoine.lesechos.fr